© Mathieu Onuki & Seokkyung Bae

Archives

nov
00

Bartleby

Théâtre de la Ville, Paris

Dans l’inachèvement du sens

C’est sur les pas du Bartleby d’Herman Melville que François Verret trace sa création. Dans ce récit qu’un avoué fait de son mystérieux copiste, le lecteur arpente les « contours déchiquetés » d’une vérité toujours fuyante. C’est cet inachèvement du sens que le chorégraphe, expert en identités labyrinthiques, s’emploie à mettre en corps et en voix, avec le musicien Jean-Pierre Drouet, deux acrobates et des interprètes rompus à un art des méandres.

nov
98

Kaspar Konzert

Théâtre de la Ville, Paris

Kaspar Konzert : un concert déjanté, maelström de sonorités disjointes
C’est aux Laboratoires d’Aubervilliers qu’a lieu la rencontre de François Verret avec deux musiciens d’exception Fred Frith et Jean-Pierrre Drouet, qui ont en commun une incroyable virtuosité de la folie instrumentale. Le premier est percussionniste, le second guitariste. Ils font feu de tout bois et de toutes cordes. On s’embarque avec eux dans des territoires inconnus, où le son est malmené, trituré, soumis à l’exubérance du geste. Ils sont les partenaires essentiels de Kaspar Konzert. Un concert déjanté, maelström de sonorités disjointes, de voix brinquebalantes, de corps enfiévrés, où rien n'est à sa place et où tout sonne juste. Ils sont rejoints dans cette folle équipée par Mathurin Bolze, véritable ange de cirque qui va donner au « spectacle » une grâce inattendue, capable de mettre en apnée toute la pesanteur du tourment.