© Mathieu Onuki & Seokkyung Bae

François Verret

LES LABORATOIRES D'AUBERVILLIERS

jan
93

LES LABORATOIRES D’AUBERVILLIERS (1993/2000)


Les « Laboratoires », un lieu pour tenter quelques parcelles d’utopie

En 1993, refusant les cadres habituels de produciton et de diffusion, François Verret s'est investi dans un lieu de rencontre, d'échange et de « fabrication » situé à Aubervilliers et très simplement baptisé du nom de « Laboratoires ». Un lieu pour tenter quelques parcelles d'utopie, développer toute l'année des
« ateliers », et de temps à autre, inviter le public pour des « expériences » plutôt que pour des des spectacles.

Penser différemment l’exercice du spectacle

Il ne s'agit pas, comme certaines avant-gardes des années 60 ont pu le faire, de prôner l'expérimentation absolue en réfutant l'idée même de spectacle, mais de penser différemment l'exercice du spectacle et de chercher à renouveler le rapprt au public. D'échapper à la notion de « culture-marchandise » et à ses corollaires obligés : consommation et communication. Avec les Laboratoires d'Aubervilliers, François Verret poursuit l'exigence d'un « outil de travail » décloisonné, dans lequel puissent converger des expressions et des disciplines différentes. Au gré des affinités.

Jean-Marc Adolphe

Galerie